Detection de la saisonnalité

Et autres informations actionnables
pour passer de 🛴 → ✈️

Découvrir l'outil

Vous connaissez la maison ? Cliquez-ici pour aller directement sur l’analyse


Guide d’utilisation

Analyser mon site

Voici vos résultats

Site : 

Commentaire

43 %

De vos pages importantes semblent soumise à une saisonnalité

Résilience

A

Pages actives

1349

Avertissements

1349

Click

1200 (période N)

1000 (période N-1)

➜ +20%

Impressions

1200 (période N)

1000 (période N-1)

➜ +20%

Taux de clic

20% (période N)

10% (période N-1)

➜ +50%

Positions

2 (période N)

4 (période N-1)

➜ +50%

Saisonnalité

Ce graphique représente la tendance générale qui se dégage de vos pages principales.

Sur la période étudiée, il semblerait que X de vos pages majeures profitent d’une hausse des clics saisonnière. A l’inverse X de vos pages importantes subissent une baisse plus ou moins importante probablement dû à la période de l’année.

X ont une tendance qu’il n’est pas possible d’analyser car les variations observées peuvent avoir différentes raisons. Dans la majorité des cas, cela est dû à une variation importante du CTR (taux de clics).

En effet, pour considérer une page comme « en tendance » il faut que celle-ci ait une évolution des impressions mais une faible modification de sa position et de son CTR.

Notez qu’il est normal d’avoir une part importante des pages qui n’ont pas une tendance claire. Au delà de 30% de pages majeures en tendance, le site est déjà très impacté.

Répartition de la saisonnalité

Ce graphique représente la puissance des tendances  qui touchent vos pages clefs.

Dans votre cas, X de vos pages principales sont sujettes à une forte saisonnalité. Autrement dit, les volumes de recherche des mots-clés pour laquelle ces pages se positionnent peuvent augmenter ou diminuer de plus 50% d’une saison à l’autre.

On retrouve cela pour les campings, les sites B2B en période estivale… Retenez qu’une part importante (>20%) des pages sujettes à de fortes tendances peut nuire à la résilience de votre site si elle n’est pas prise en compte dans votre stratégie.

La page soumise à la plus forte saisonnalité est celle-ci : X

 

Principales pages

Très saisonnière

Assez saisonnier

Peu saisonnier

Très peu saisonnier

Indéterminé ou neutre

Dilemme

Vache à lait

Boulet

Vedette

Avertissement CTR

Avertissement Position

liste url ici

Résilience du site

La résilience d’un site est estimée en fonction de sa saisonnalité et de la répartitions des clicks sur les pages.

Naturellement, un site qui concentre l’essentiel de ses clicks sur quelques pages sujettes à une saisonnalité sera peu résilient.

Dans votre cas, votre score de résilience est X car X pages (X %) concentrent 80% des clics et parmi ces pages, X % sont soumises à une saisonnalité importante.

Résilience

A

50% des clics

3 pages

80% des clics

3 pages

90% des clics

3 pages

Analyse des pages

Ici, vous pouvez voir la répartition des pages suivant l’intérêts quelles ont en terme de génération de clics.

Vous avez X pages actives . Les pages actives sont celles qui génèrent à minima 1 clic. Vos meilleures pages actives peuvent également être qualifiées de pages Vache à lait et pages Vedette.

Les pages vaches à lait ont des impressions stables et qui ramènent plus de 50 clics sur la période étudiée. Les pages vedettes, elles, connaissent une forte augmentation des clics et des impressions et rapportent plus de 50 clics.

Ce sont les pages fortes de votre site, chouchoutez-les.

Les pages dilemmes sont les pages qui génèrent des impressions mais pas de clics. A ce jour vous avez X pages dilemmes. Il vous faudra probablement les améliorer ou les fusionner avec des pages proches si cela s’y prête.

Enfin, vous avez X pages boulets. Les pages boulets sont les pages qui avaient des impressions lors de la période précédentes mais qui n’apportent désormais plus rien. Méfiez-vous de ces pages et supprimez-les ou améliorez-les.

Dilemme

Vache à lait

Boulet

Vedette

Changement de positions

X pages

Changement de CTR

X pages

Avertissement

Les avertissements sont les changements négatifs constatés sur vos pages.

Les changements de positions concernent les pages en top 10 ayant connu une baisse relativement importante de ses positions moyennes. A ce jour il y a X page(s) dont il vous faut vérifier la raison du changement de position.

Les changements de CTR concernent les pages qui ont connu une forte baisse de leur CTR alors que les positions n’ont pas beaucoup variées. Cela concerne X pages chez vous, pensez à diagnostiquer l’origine de cette baisse de CTR.

Vous pouvez vérifier l’origine des changements on observant la SERP sur 2 à 5 des mots-clés sur lesquels la page se positionne. Plus d’informations là-dessus juste après.

 

Quelle est la cause ?

Une baisse de CTR est généralement dû à un changement sur la page de résultats. Voici les causes potentielles : 

  • Apparition d’un rich snippet concurrent
  • Suppression d’un de vos rich snippet
  • Arrivée /augmentation d’une concurrence via Google Ads
  • Apparition d’un nouveau knowledge graph, de résultats shopping, vidéos…
  • Amélioration des balises title de vos concurrents
  • Modification de vos balises titre par Google. 

L’origine d’une baisse de position est parfois complexe à identifier. Cela peut venir

  • d’un problème technique,
  • d’une modification de votre contenu,
  • d’un changement de l’intention de recherche,
  • d’une perte de backlinks,
  • d’un renforcement de la concurrence sur un ou plusieurs piliers (technique, contenu et liens)

 

Vous souhaitez de l’aide ? Mes coordonnées sont juste en-dessous  ⬇︎

Cet outil est mon premier don à la communauté  ❤️

C’est une V1 avec beaucoup de concessions…

Je suis donc preneur d’un maximum de retours et suggestions d’amélioration.

Si vous en avez, ou même si vous désirez un outil personnalisé, envoyez-moi un mail ou un message Linkedin.

D’ailleurs, au passage :

J’accepte occasionnellement des opportunités en freelance.

Vous avez un projet passionnant pour lequel vous avez besoin d’aide ?
Envoyez-moi un message et discutons-en par mail ou sur Linkedin.